Biographie

Nina Urlichs née à Nuremberg, Allemagne, sa vocation d'artiste ne fut ni une révélation ni une décision, elle s'impose à elle comme une évidence ; Elle commence par des études de stylisme, 1998-1992, ainsi divers formations et études complémentaire dans l'art visuel à Paris, Hambourg et Salzbourg jusqu'à 1995. Après son rencontre avec le mouvement « figuration libre » elle se lance dans la carrière artistique en 2000. Son univers et langage picturale ont eu le temps de se nourrir et de se former dans leur unicité et particularité. Sa carrière artistique débute avec des peintures et dessins aux pigments noir, qu'elle poursuit toujours, mais ses recherches sur les transparences la mènent à des œuvres sur verre, voiles, pvc et plexiglas. Elle trouve la un support permettant d'élargir sa réflexion sur les mouvements éphémères, les empreintes et un jeu optique entre ombres et lumières. Ses œuvres actuelles sont des grand compositions de dessins et matières, créant des dialogues entre ses personnages entouré d'une nature omniprésent, presque menaçant. Sa carrière est marqué par des prix et sélections d'art (Prix de jeune peinture Paris 1998, Fondation Fénéon, Prix David Weill, prix Lefranc&Bourgeois) et résidences (59 rivoli paris, Centre d'art Nguyen Chengdou, Chine) Ces résidences et voyages ont tous marqué un changement et inspiration dans sa façon de voir et de créer. Elle expose régulièrement en France et en Allemagne, ainsi en Angleterre, Lituanie, Suède, USA,…... Ses œuvres ont été acquis par le musée d'art de Härnosand, Suède, au Musée d'art de Mokpo, Corée de Sud, au centre d'art de Nguyen, Chine et dans des collections privée.

Face-à-face avec l’œuvre de Nina Urlichs
Par L'Est Eclair | Publié le 27/04/2017

Avec cette nouvelle série : "Face à face" Nina Urlichs nous "dévisage" et questionne nos expressions comme pour trouver des réponses à ses propres interrogations. Cohérente dans sa démarche, cette artiste qui nous avait déjà séduit par le subtil jeux de ses transparences et nous avait montré, en superposant les traits de son dessin sur des voiles légers, l'incertitude de nos représentations, joue à nouveau ici sur les pleins, les vides et la lumière. Ambiguïté de la fragilité du support papier, les traces et les empreintes laissées par une palette sobre mais expressive sont celles de nos émotions car nous sommes le sujet de Nina Urlichs. Nos sentiments l'intéressent et ce que notre visage en dit, quand nous restons illusoirement muets. Nina Urlichs, par le travail de ses strates successives, n'élude aucune des grandes questions d'aujourd'hui : place de la femme dans nos sociétés, écologie, nature et destin de l'humain. En nous y mettant "face à face" ce sont encore nos réponses qu'elle attend. "Piero Cavalleri"